Organisatrice événementielle : Focus sur le métier !

organisatrice

Branche des métiers de la communication, l’organisation événementielle est un secteur varié qui revêt une multitude de sous-disciplines. Même s’il n’existe pas de règles sur le sujet, on constate que l’événementiel, tout comme la communication plus largement, est un secteur qui compte un nombre de femmes non-négligeable. On vous en dit plus aujourd’hui sur ce métier en mettant les femmes à l’honneur. Après ça, le métier d’organisatrice d’événements n’aura plus aucun secret pour vous.

 

Devenir organisatrice en événementiel : le profil type

 

Tout comme la communication, l’organisation d’événements est une branche réservée aux créatives. Dans un contexte où la concurrence est rude, l’organisatrice d’événementiel se doit d’être force de propositions pour retenir l’attention d’un client potentiel. Faire preuve d’originalité semble donc évident pour réussir au mieux cette tâche, mais ne suffit pas.

 

Une organisatrice d’événementiel compétente doit également faire preuve d’une immense réactivité et d’une capacité d’adaptation remarquable. Si on pouvait revoir le métier de chargé d’événementiel, on pourrait renommer la discipline par « gestion de l’imprévu ». Car les imprévus sont nombreux.

 

Le jour de l’événement, le traiteur commandé pour l’occasion a eu une panne d’électricité : tous les produits stockés au frais ne sont plus utilisables. A l’organisatrice de prévoir une solution de repli, et vite, car les 300 convives sur le pas de la porte semblent déjà affamés.

 

Le métier demande donc également un énorme sang-froid couplé à une gestion du stress implacable. La débrouillardise est aussi la bienvenue lorsqu’il s’agit de répondre aux attentes gargantuesques d’un client qui possède un budget plutôt ridicule. Dans ce cas-là, le système D est votre meilleur ami.

organisatrice

Enfin l’organisatrice d’événementiel doit évidemment présenter des compétences relationnelles et rédactionnelles irréprochables. C’est un métier de communicante. Elle est donc en charge d’assurer la communication des événements qu’elle organise. Son rôle consiste également à coordonner l’ensemble des parties prenantes au projet. Gérer la relation avec les prestataires, effectuer le suivi du client, briefer et organiser le travail en équipe. Bref, un véritable couteau suisse.

 

Vous souhaitez toujours travailler dans ce secteur ? Consultez les offres d’emplois dans ce secteur sur hotessejob.

 

Quelles sont les opportunités de carrière ?

 

L’événementiel est une branche assez large, on peut ainsi exercer le métier au sein de structures   variées qui ouvrent des opportunités de carrières différentes. L’organisatrice peut rejoindre par exemple une agence d’événementiel ou de communication, un pôle communication au sein d’une grande entreprise (plus rare) ou encore intégrer le service événementiel d’une collectivité territoriale.

Faire carrière dans l’événementiel requiert une détermination importante. L’organisatrice n’a pas d’horaires fixes. En période d’organisation, elle alloue tout son temps à la réussite de l’événement. Souvent commandé dans des délais très courts l’événement demande une implication en continu de la part d’une chargée d’événementiel. Oubliez donc vos soirées et week-end à siroter un verre entre copines, ou à passer son temps devant des téléfilms.

organisatrice

L’événement n’attend pas. Il doit être prêt et livré en temps et en heure de manière irréprochable. Le jour J, l’organisatrice se doit évidemment d’être sur place pour s’assurer du bon déroulé des choses. Une fois la manifestation terminée, elle pense pouvoir enfin souffler. Mais elle se trompe, il faut maintenant analyser les résultats par rapport aux objectifs, évaluer la satisfaction du client et consulter les retombées presses générées.

 

Organisatrice d’événementiel est donc un métier qui demande un nombre de compétences et une implication considérables. Difficile de dresser un salaire moyen pour ce type de métier, car il va dépendre du type et de la taille de l’entreprise dans lequel il s’effectue. Toutefois, l’Onisep évalue le salaire moyen d’un débutant en la matière à 2200€ brut.

 

Vous pouvez consulter la fiche métier de chargé(e) d’événementiel sur leur site.

0

Laisser un commentaire



*