Hôtesse d’accueil à l’étranger ? C’est possible !

Le métier d’hôtesse d’accueil peut s’effectuer au sein d’une entreprise, d’une administration, d’une gare, d’un aéroport, dans l’évènementiel lors de salons… de multiples possibilités qui constituent autant d’opportunités de travail et d’expériences variées. Il a aussi l’avantage de pouvoir s’exercer aussi bien en France qu’à l’étranger !

Valorisez votre CV avec une expérience à l’étranger !

Si aucune formation n’est obligatoire pour exercer le métier d’hôtesse d’accueil, on note tout de même une demande de qualifications à la hausse de la part des employeurs qui privilégient les candidats qui ont un bac L, S, ES, STMG ou un bac pro dans le domaine de l’accueil, la relation clients, le secrétariat mais aussi ceux avec un BTS ou un DUT dans les secteurs du tourisme, de la bureautique ou encore du commerce. Mais, ils exigent également une bonne maîtrise d’une langue étrangère qui est souvent l’anglais afin de vous permettre d’intégrer des entreprises ou des évènements à dimension internationale. Alors pourquoi ne pas étoffer votre CV avec une expérience d’hôtesse d’accueil à l’étranger ?

hotesse

Vous pourrez la mettre en avant et la valoriser sur votre CV lorsque vous retournerez en France. Partir travailler à l’étranger est très formateur pour celui qui tente l’expérience mais apporte un véritable atout sur votre CV. Elle est particulièrement bien perçue par les recruteurs. Pour vous, c’est l’occasion de démontrer votre adaptabilité et votre ouverture d’esprit.

Il faut savoir qu’en tant que ressortissant français, vous avez la possibilité de séjourner et de travailler librement dans n’importe quel pays faisant partie de l’union européenne avec seulement une carte d’identité en cours de validité. Pour d’autres pays comme les États-Unis, un visa de travail sera nécessaire en plus de votre passeport numérique. Si vous avez entre 18 et 30, il existe également les programmes vacances travail qui vous donnent le droit de vivre et travailler dans un des pays membre du programme pendant un an. C’est le cas de l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande…

Si votre niveau de langue dans le pays choisi n’est pas assez bon, il faut savoir que certains organismes vous permettent de bénéficier de cours de langue intensifs et vous aident à trouver un emploi d’hôtesse d’accueil ou autre selon vos souhaits.

Les possibilités pour vous d’exercer ce métier à l’étranger sont donc nombreuses. Et, si vous avez des qualifications particulières, sachez qu’il est possible de les faire valoir pour obtenir une équivalence, cela peut vous permettre de décrocher des entretiens plus facilement. Dans tous les cas, vous bénéficierez d’une immersion complète qui sera enrichissante professionnellement et que vous pourrez mettre en avant sur votre CV.

Comment trouver un emploi d’hôtesse d’accueil à l’étranger ?

Si vous souhaitez exercer le métier d’hôtesse d’accueil à l’étranger, vous pouvez consulter sur internet les annonces diffusées sur les sites spécialisés et répondre à celles qui vous semblent les plus pertinentes. Mais, si vous vous sentez un peu perdu, il faut savoir qu’il existe également des organismes spécialisés comme la Maison des Français de l’Étranger et le réseau européen de l’emploi EURES qui peuvent vous aider à trouver un emploi mais mettent aussi à votre disposition de nombreux services pour vous aider à constituer votre dossier ou encore la rédaction de votre CV. D’ailleurs, cliquez ici pour trouver de nombreuses astuces afin de le rendre plus efficace et optimiser vos chances de trouver votre emploi d’hôtesse d’accueil.

Vous bénéficierez ainsi d’un accompagnement pour que ce départ pour l’étranger se passe au mieux et soit une expérience bénéfique sur le plan professionnel comme personnel.

0

Laisser un commentaire




*