Blog

Marché de l'emploi en 2014 : hôtes et hôtesses d'accueil, des métiers qui ne connaissent pas la crise

Marché de l'emploi en 2014 : hôtes et hôtesses d'accueil, des métiers qui ne connaissent pas la crise

Marché de l'emploi en 2014 : hôtes et hôtesses d'accueil, des métiers qui ne connaissent pas la crise

En 2014, la crise a touché de nombreux secteurs, mais elle en a aussi épargné d'autres. C'est le cas de l'événementiel, et du métier d'hôte d'accueil notamment. En effet, du côté de l'organisation d'événements, le marché de l'emploi se porte très bien.

Marché de l'emploi 2014 : quel bilan pour les hôtes et hôtesses d'accueil ?

Il suffit de regarder le nombre d'événements qui sont organisés chaque année en France, à Paris et ailleurs, pour se rendre compte que le milieu de l'événementiel ne connaît pas la crise. Il en est de même pour le métier d'hôte d'accueil. Pour les entreprises qui organisent des événements, les hôtes et hôtesses d'accueil sont indispensables puisqu'ils sont chargés, entre autres, de l'accueil physique des visiteurs ou encore de la validation des badges et entrées.

Certaines entreprises recrutent leurs hôtes et hôtesses par dizaines voire par centaines. Et quand on regarde l'année 2014, le bilan est très positif pour ce secteur puisque de nombreuses offres d'emplois ont été publiées au cours de l'année.

Avec une moyenne de 7 embauches par annonces sur HotesseJob.com, c’est plus de 32 000 postes qui ont été pourvues en 2014.

Des offres variées, qui vont des petites missions ponctuelles à d’autres, plus longues. Mais alors, quels types d'offres trouve-t-on exactement ?

Hôtes et hôtesses : les types d'offres d'emploi

En 2014, de multiples offres d'emploi ont donc été publiées pour le recrutement d'hôtes et hôtesses d'accueil. Certaines entreprises recherchaient des hôtes et hôtesses pour assurer l'accueil physique et téléphonique de leurs clients et gérer diverses tâches administratives annexes (réservation de taxis, de billets de train, réception du courrier...).

D'autres étaient à la recherche de candidats pour assurer l'accueil intérieur et extérieur du public lors de concerts, salons et d’événements sportifs tout au long de l'année (SIAL, Salon de l’automobile, Roland Garros, Maison et Objet… etc.).

D'autres encore souhaitaient trouver des hôtes et hôtesses à temps complet (de 35 à 39 heures par semaine) pour assurer l'accueil physique et téléphonique des clients en français et en anglais ou encore gérer des petits travaux de secrétariat.

Ces trois exemples concrets montrent que les missions proposées aux hôtes et hôtesses d'accueil sont diversifiées et peuvent aller de l'accueil du public lors d'un événement à la gestion de petites tâches administratives au sein d'une entreprise. Et pour trouver les candidats idéaux, les entreprises se basent sur différents critères.

Critères pour devenir hôte d'accueil

Il ne suffit pas d'avoir un physique agréable et de savoir sourire pour être hôte d'accueil ! Les entreprises sont de plus en plus exigeantes.
Ainsi, beaucoup demandent un niveau allant du bac au bac+3. La maîtrise de plusieurs langues est aussi souvent un critère important. Si vous parlez anglais couramment ou que le mandarin, l'italien ou bien l'espagnol n'ont aucun secret pour vous, c'est un plus indéniable. De même, une bonne culture générale est appréciée.

Rappelons que les hôtes d'accueil incarnent l'image de l'entreprise qui les recrute. Un hôte ou une hôtesse d'accueil doit, en plus de son niveau d'études, des langues parlées et de son apparence, posséder diverses qualités comme : le professionnalisme, la polyvalence, l'adaptabilité aux nouvelles missions et responsabilités, une bonne aisance relationnelle ainsi que la capacité à apprendre rapidement (pour l'utilisation de logiciels informatiques par exemple).

2014 l'a prouvé, les hôtes et hôtesses d'accueil ne connaissent pas la crise. Le bilan est donc plus que satisfaisant. Et comme l'année 2015 s'annonce également riche en événements, il y a de fortes chances pour que cette tendance se poursuive.