Blog

Salon de l'automobile : peut-on également y faire son marché ?

Salon de l'automobile : peut-on également y faire son marché ?

La réouverture des salons automobiles, une aubaine pour la filière et les automobilistes

L’année 2020, bouleversée en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, a vu le report en 2022 de prestigieux rendez-vous comme Rétromobile, qui prend place généralement en février au Parc des expositions, porte de Versailles à Paris, et le Geneva International Motor Show qui se tient habituellement en mars et attire plus de 600 000 visiteurs et quelque 10 000 journalistes. Une éclaircie se profile en 2021 et ces évènements tant attendus par la profession et tous les amateurs ont de nouveau ouvert leurs portes, à l’instar du salon de Shanghai qui s’est déroulé du 21 au 28 avril. Ce salon d’ampleur internationale a été une belle réussite (900 000 visiteurs et presque 1 000 exposants), avec un nombre impressionnant de nouveaux modèles exposés, notamment hybrides et électriques, et un foisonnement de nouvelles technologies connectées et intelligentes. 

 

D’autres dates confirment la réouverture de ces grands-messes de l’automobile en 2021, par exemple le Los Angeles Auto Show (du 21 au 31 mai), le New York International Auto Show (du 20 au 29 août), le Salon de l’automobile de Munich, IAA (du 7 au 12 septembre), et le Tokyo Motor Show qui devrait se dérouler au dernier trimestre 2021. Sur le plan national, la programmation est tout aussi riche, avec plus d’une dizaine de rendez-vous prévus dans les différentes régions françaises en 2021, à l’instar du Salon de l’automobile de Lyon en septembre, de l’Electric Road à Bordeaux ou du Salon de l’auto de Calais en octobre… 

L’importance de ces salons est donc primordiale pour le secteur automobile en pleine révolution. Les innovations portées par les enjeux climatiques et les nouvelles technologies sont présentées au public lors de ces évènements. Le salon automobile est un lieu de rencontre essentiel avec les automobilistes. Tout est mis en place dans ces lieux d’exposition pour les faire rêver. Pour les exposants, c’est aussi l’occasion de relever à chaud les réactions face aux nouveaux modèles de voitures exposées et de valider les stratégies mises en place. Ces rendez-vous sont également l’occasion pour les constructeurs de remplir leurs bons de commande et de précommande, et d’enrichir leur base de données de leads qualifiés.

Peut-on acheter une nouvelle voiture directement sur un salon ?

Un salon automobile répond aux mêmes objectifs que tous les salons et grandes foires. C’est une occasion unique de montrer à un nombre considérable de prospects ses dernières innovations et de démontrer à ces visiteurs captifs les avantages concurrentiels de sa marque, des modèles et des équipements proposés. Le salon automobile a une forte vocation commerciale. Les représentants des différentes marques sont présents pour développer la notoriété des constructeurs, mais aussi pour remplir leur carnet de commandes. Un salon est en fait une place de marché où vous pouvez directement acheter votre nouvelle voiture. Il est possible d’y faire de belles affaires grâce aux nombreuses offres « spéciales salon », par exemple des remises exceptionnelles sur des modèles sur-équipés et des offres de reprises majorées. En négociant bien, vous pouvez aussi obtenir des solutions de financement à des taux particulièrement attractifs, associées à la gratuité des services d’entretien et de réparation pendant les premières années ou pendant la durée de votre contrat de location avec option d’achat si vous optez pour cette formule. Si vous commandez votre voiture idéale sur un salon, il est possible que le concessionnaire n’ait pas la possibilité de faire sa carte grise et vous demande de vous en occuper.     

Comment faire sa carte grise pour une voiture achetée lors d’un salon

Lors de l’achat de votre voiture neuve sur le stand de votre marque préférée ou de votre voiture d’occasion (puisqu’il existe également des salons réservés aux véhicules d’occasion), on vous laissera peut-être le soin de faire sa carte grise si cette prestation n’est pas proposée par votre interlocuteur. Rassurez-vous, depuis 2017 et l’entrée en vigueur du plan préfecture nouvelle génération (PPNG), faire sa carte grise est devenue une simple formalité grâce au système d’immatriculation mis en place par l’ANTS (Agence nationale des titres sécurisés), par délégation du ministère de l’Intérieur. Pour faire sa carte grise, vous pouvez vous connecter via votre compte sécurisé sur le site de l’ANTS, ou vous pouvez passer par France Connect qui vous donnera accès au site après que vous vous serez identifié via un tiers de confiance.

 

Il est également possible de faire sa carte grise avec une agence online habilitée SIV et agréée Trésor public. En plus d’enregistrer pour votre compte votre demande de carte grise dans le SIV, les équipes dédiées vous accompagnent tout au long de votre démarche. Votre interlocuteur vous indique de façon détaillée les documents à fournir pour faire sa carte grise (pour un véhicule neuf, le formulaire Cerfa 13749, votre justificatif de domicile…). Il valide votre dossier en amont pour garantir le succès de votre demande et vous tient informé du bon déroulement de l’enregistrement et du traitement de votre dossier pour faire sa carte grise.