Blog

Salaire d'une hôtesse de l'air : quels sont les revenus ?

Salaire d'une hôtesse de l'air : quels sont les revenus ?

Quel est le salaire d'une hôtesse de l'air ?

Pour beaucoup, le métier d'hôtesse de l'air est l'objet de multiples idées reçues et projections plus ou moins fantaisistes. L'idée de travailler dans un avion, à des milliers de kilomètres de la terre ferme, il est vrai que ça donne envie. Mais quelle est la réalité du métier d'hôtesse ou de steward ? Trop souvent victime de préjugés, ces professions cachent une réalité souvent bien différente de ce que l'on pourrait imaginer. Alors, au fait, à combien s'élève le salaire d'une hôtesse de l'air ou d'un steward ?

 

Une profession mal connue

Bien que l'on sache ce qu'est une hôtesse de l'air ou un steward, on ignore le plus souvent ce qu'est leur réalité. On s'arrête souvent à l'idée d'un travail qui nous permette de voyager tout le temps, de passer plus de temps suspendu dans les airs plutôt que les deux pieds posés sur la terre ferme.  Et il faut bien l'avouer, présenté comme ça, ça a de quoi nous faire un peu rêver. Seulement voilà, le quotidien de cette profession s'éloigne souvent radicalement des préjugés que l'on peut en avoir. Mais quelle est la réalité de ce métier ? Quel est le salaire d'une hôtesse de l'air ou d'un steward ?

Il suffit d'interroger quelques hôtesses et stewards pour s'apercevoir que leur quotidien est loin d'être ce que l'on imagine. S'ils aiment tous leur métier, il faut bien avouer qu'il est plus contraignant que ce que l'on pourrait imaginer. Voyager autour du monde c'est agréable mais c'est aussi fatiguant et, le plus difficile, parfois, c'est de voir sa fiche de paie que l'on imaginerait un peu plus conséquente. En effet, le salaire d'une hôtesse de l'air débutante est de 1 500 € en moyenne.

salaire hotesse de l'air

Quelle formation suivre ?

Pour devenir hôtesse de l'air ou steward, il vaut mieux avoir fait un bac général. Peu importe la filière : L, ES, S, les trois conviennent tout à fait. Il est possible de postuler dès l'obtention de votre baccalauréat même si la plupart des professionnels ont en majorité un niveau Bac + 2.

Alors attention parce qu'il y a quand même une liste de compétences particulières nécessaires pour quiconque veut devenir steward ou hôtesse. Il faut par exemple savoir nager et bien nager. En effet, parmi les risques du transport aérien, il y a l’amerrissage, il faut donc savoir nager ! Il faut aussi obtenir le CFS, le Certificat de Formation à la Sécurité. Ensuite, il ne vous reste plus qu'à passer les deux épreuves : une théorique et une pratique. Elles consistent principalement en des questions sur le sauvetage, une épreuve de natation et de secourisme. Voilà les étapes avant de toucher votre premier salaire d'hôtesse de l'air !

 

De vraies possibilités d'évolution

S'il y a bien une chose qui est très appréciable dans le métier d'hôtesse de l'air et de steward, c'est qu'il s'agit d'une profession dans laquelle il y a de vraies possibilités d'évolution. Ainsi, commencer avec un salaire d'hôtesse de l'air de 1 500 € bruts mensuels n'est que temporaire puisqu'il est ensuite possible de profiter d'un salaire plus élevé.

D'abord, une hôtesse de l'air ou un steward travaille sur les courriers nationaux. Mais, très vite, vous pouvez être affecté sur des longs courriers ! Et même : passer de la classe économique à la classe affaire. Évidemment, le salaire de l'hôtesse de l'air suit votre évolution. Plus vous grimpez les échelons et plus vous pourrez toucher un bon revenu. Vous pouvez même espérer être promu et devenir chef de cabine. Le poste le plus élevé étant celui de chef des personnels navigants. Il n'y a par contre qu'un seul poste comme celui-ci par compagnie, il est donc difficile de le devenir.

salaire hotesse de l'air

Un poste qui demande de l'énergie

Pour être hôtesse de l'air ou steward, il faut avant tout avoir de l'énergie. En effet, vos horaires peuvent varier : vous pouvez être amené à travailler très tôt ou très tard, à être en transit pendant plusieurs jours à l'étranger et à vous occuper de passagers plus ou moins sympathiques. Il faut donc aimer le contact humain et être prêt à servir les autres ! Avec l'expérience, vous serez rapidement amené à grimper les échelons et ainsi à profiter d'un salaire d'hôtesse de l'air supérieur.

L'aspect agréable, c'est que ce métier ne connaît pas vraiment de routine. Bien sûr, vos tâches sont assez constantes d'un vol à l'autre, mais les nouvelles destinations, le changement régulier d'équipage sont autant de choses qui vont vous permettre de ne pas vous enfermer dans une routine et aussi de faire à chaque fois de nouvelles rencontres. Et puis, les quelques jours d'escale dans un pays étranger sont toujours très agréables : vous avez le temps de découvrir un peu les alentours et de vous aventurer en terre inconnue ! De quoi profiter un maximum des avantages de votre métier !